Vous êtes ici : Accueil > LUTTES SOLIDAIRES > Rouen, le 31/10/2019 Hier soir, mercredi 30...
Par : webmestre
Publié : 31 octobre

Rouen, le 31/10/2019 Hier soir, mercredi 30...

Rouen, le 31/10/2019
Hier soir, mercredi 30 octobre, Emmanuel Macron était de sortie à Rouen.
Plus d’un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol le président de la République a « osé » ce déplacement, après avoir fait défiler un à un ses ministres. Macron, sans surprise, a déclaré que l’Etat n’avait commis aucune erreur dans la gestion de l’incendie et de ses conséquences dramatiques pour la santé des habitants, des salariés et de l’environnement ! Macron n’est pas à un mensonge près ! C’est pour dénoncer ce mensonge d’État à propos de cette catastrophe sanitaire, sociale et industrielle dont on continue chaque jour à mesurer les effets, que plusieurs dizaines de personnes ont manifesté à l’occasion de la venue de Macron. C’est brizol" qui avait appelé à manifester, collectif dont
l’Union Syndicale Solidaires 76 est membre. Mais la vérité n’est pas dans l’agenda présidentiel.
Non seulement le déploiement policier était énorme et à l’image de la colère que soulève de plus en plus chaque déplacement de Macron mais surtout, les manifestant-e-s ont été nassés un peu plus de deux heures, l’un d’eux a même été arrêté "pour outrages".
Aucune explication, aucun interlocuteur du côté de la police et un face-à-face avec des forces de répression sans matricule. Là où Macron passe, la liberté de manifestation trépasse !
D’ores et déjà des structures syndicales, notamment l’Union Syndicale Solidaires 76, envisagent tous les recours juridiques possibles.
Mais surtout, que Macron le sache : les vies brisées, la santé en danger, ça suffit ! Nous continuerons à nous battre pour que plus personne ne perde sa vie pour les profits des industriels de la chimie. Lubrizol coupable, Etat complice.
Solidaires 76
solidaires.76@wanadoo.fr
Contact : 06 86 73 37 10