Vous êtes ici : Accueil > CHAMP PROFESSIONNEL > ASSEMBLEE GENERALEdes personnels de l’Éducation
Par : webmestre
Publié : 9 mars

ASSEMBLEE GENERALEdes personnels de l’Éducation

ASSEMBLEE GENERALE
des personnels de l’Éducation de la Rive gauche

Mercredi 13 mars à 19 h

Maison Saint-Sever (10-12 rue St-Julien, dans le centre commercial)

► Suppressions de postes massives dans le 2nd degré, nombre d’heures supp. en nette augmentation, 2ème heure supplémentaire (HSA) non-refusable, classes surchargées, suppressions de postes administratifs (Rectorat de Rouen)… 

► Réformes du lycée et du bac, réforme des lycées professionnels, loi Blanquer « école de la confiance », musèlement des enseignants,

► Création insuffisante de postes dans le 1er degré pour dédoubler les CE1 en éducation prioritaire entraînant un retrait de postes massif dans les écoles hors éducation prioritaire,...

Ça suffit !

 Cette politique d’austérité, libérale et régressive représente une véritable casse du service public de l’Éducation nationale. L’académie de Rouen est particulièrement touchée par les suppressions de postes dans le 2nd degré.

Refusons cette politique !

 D’ici fin mars, les instances de l’Académie (CTA et CTSD) vont acter les suppressions de postes, les fermetures de classes (1er et 2nd degré) et le nombre délirant d’heures supplémentaires dans le second degré qui détruisent des postes et obligent des collègues à travailler dans un deuxième établissement alors que les heures sur place existent.

C’est le moment de se mobiliser !

 De nombreux collègues et établissements ont déjà participé aux journées de grève le 24 janvier et le 5 février. Récemment, le 26 février, les enseignants du collège Branly à Grand Quevilly étaient massivement en grève contre les suppressions de postes et les heures supplémentaires (90 % des enseignants titulaires).

L’AG nous permettra de discuter :

► de la situation dans nos établissements

► des actions collectives à mener, de la coordination de celles-ci

► et de la mobilisation pour des grèves à venir (19 mars) pour s’opposer à cette politique, pour gagner sur nos revendications

Venez nombreux et nombreuses !

L’AG est soutenue par la CGT Educ’action et Sud Education