Vous êtes ici : Accueil > CHAMP PROFESSIONNEL > 1er DEGRE > INSPECTION : les docs obligatoires
Par : webmestre
Publié : 31 octobre 2016

INSPECTION : les docs obligatoires


La saison des inspections a commencé et avec elle, multiplication des notes de services relatives aux modalités d’inspection dont le contenu varie d’une circonscription à l’autre, le tout assaisonné de multiplier références aux textes officiels pour légitimer des exigences plus ou moins nombreuses qui devront être satisfaites le jour de l’inspection.
Les documents obligatoires :

  •  Le cahier d’appel justifié par l’obligation de contrôle de l’assiduité des élèves par l’institution (art L -131- du code l’éducation) ;
  •  Les livrets scolaires (art 4 du Décret n°90-788 du 6 septembre 1990)
  •  Les affichages obligatoires sont : l’emploi du temps et les consignes de sécurité. Par contre aucun texte ministériel ne rend obligatoire l’affichage de la liste des enfants avec le tableau des âges dite pyramide des âges, ni les progressions (l’affichage de ces dernière était obligatoire dans les programmes de 2002, plus dans ceux de 2008). Et le cahier journal alors ?


Le cahier journal régulièrement exigé par les IEN a été supprimé le 14 octobre 1881 par Jules Ferry. Il n’est donc pas obligatoire.


Documents préparatoires à l’inspection
De nombreux IEN demandent, en amont de la visite inspection, la production d’un document préparatoire. Remplir 5, 6 ou 7 pages d’un questionnaire dans lequel on peut être amené-e à faire son autocritique, représente une charge de travail importante, aliénante et totalement inutile. En effet, l’IEN a déjà à disposition la plupart des renseignements demandés et c’est son travail que de constater ce qui se fait dans les classes.
Là encore nous avons eu confirmation de la part ces services de l’IA du caractère non obligatoire de ces documents.Retour ligne manuel
Là encore nous appelons les collègues à ne pas produire ces documents. Aucun-e collègue n’a jamais été inquiété-e au sujet de la non-production de ce document. Le boycott collectif portera ses fruits : la demande des IEN s’éteindra d’elle- même.


Délais : que disent les textes ?


L’inspection des enseignant-es est définie par la note de service ministérielle n°83-512 du 13 décembre 1983. Elle précise : « toutes les visites des inspecteurs dans les établissements sont annoncées avec mention de leurs objectifs. ».
Le terme « annoncées » sous-entend qu’une date précise doit être donnée. Sinon un IEN qui dirait « vous serez inspectée au cours du 1er trimestre »pourrait dire qu’il a « annoncé » sa visite.
La pratique habituelle des IEN est d’annoncer au moins le jour de leur visite. Le fait de venir sur une période allant d’une semaine à un mois constitue une rupture avec l’esprit des textes et avec les pratiques d’inspection préjudiciable aux collègues.


La nécessité d’annoncer précisément la date d’inspection est d’ailleurs rappelée dans plusieurs circulaires d’IEN de circonscription, comme celle de l’Inspectrice de Montreuil-2 qui stipule : « mon secrétariat vous préviendra par voie électronique au moins 7 jours avant la date prévue de l’inspection. ».