Vous êtes ici : Accueil > LUTTES EN COURS > EURE > Fermeture des collèges Pablo Neruda d’Evreux, Pierre Mendes-France de (...)
Par : webmestre
Publié : 20 juin 2016

Fermeture des collèges Pablo Neruda d’Evreux, Pierre Mendes-France de Val-de-Reuil, Jacques Daviel de la Barre-en-Ouche

Communiqué

Communiqué des syndicats FNECFP-FO27, FSU27, UNSAéducation27, SUD-Education27, CGT Educ’action27, SNES

Les personnels et les parents d’élèves des collèges Pablo Neruda d’Evreux, Pierre Mendes-France de Val-de-Reuil, Jacques Daviel de la Barre-en-Ouche étaient mobilisés massivement aujourd’hui lundi 20 juin contre le projet de fermeture de leur établissement.

Ils étaient des centaines, opposés avec détermination à ces fermetures qui éloigneraient le service public de ses usagers, qui ajouteraient des difficultés matérielles et financières aux familles et qui diminueraient l’offre pédagogique proposée aux élèves.

Les syndicats FNECFP-FO27, FSU27, UNSAéducation27, SUD-Education27, CGT Educ’action27 déplorent que le président du conseil départemental, M. Lecornu, ait refusé de recevoir leur délégation, de les écouter et de leur répondre, eux qui , à aucun moment , n’ont été consultés sur le projet de fermeture de leur collège.

Malgré les demandes répétées, les collègues n’ont pas été reçus.
Les syndicats FNECFP-FO27, FSU27, UNSAéducation27, SUD-Education27, CGT Educ’action27 déplorent que le dialogue ait été impossible et que la salle du conseil ait été évacuée par la police.
Pour l’intersyndicale, rien n’est joué. La bataille ne fait que commencer.
Les parents d’élèves et les personnels restent mobilisés et opposés à ces fermetures.

Ils demandent le maintien de ces collèges.

Ils appellent les personnels à poursuivre la mobilisation
- le vendredi 24 juin à partir de 8h 30 : ils invitent les collègues qui ne seront pas convoqués pour les épreuves du DNB à se rassembler devant la préfecture au moment du CDEN, où sera présenté le projet du Conseil départemental aux représentants du monde éducatif.
Ils invitent Monsieur Lecornu à co-présider cette instance dans laquelle il n’a pour l’instant pas siégé.
- le mercredi 29 juin à partir de 14h devant le conseil départemental pour réaffirmer leur opposition à la fermeture de ces collèges.