Vous êtes ici : Accueil > LUTTES EN COURS > Communiqué unitaire Education Prioritaire
Par : webmestre
Publié : 27 novembre 2014

Communiqué unitaire Education Prioritaire

Malgré le contexte de crise, le
Ministère dans sa refonte, n’a pas élargi la carte de l’Education
Prioritaire. Il prévoit de labéliser 1 082 collèges REP ou REP+
pour la rentrée 2015 contre 1076 en 2013, dont 18 sur Mayotte, ce
qui signifie une baisse réelle de 12 réseaux.

La dotation de l’académie de
Rouen, avec 45 réseaux labellisés, entraîne 9 sorties et 3
entrées.

Or, avec une situation sociale fort
dégradée, les besoins dans l’académie sont bien supérieurs à
cette enveloppe et de fait de nombreux établissements en grande
difficulté ne peuvent entrer ou être maintenus dans l’Éducation
Prioritaire.

Les collèges Picasso d’Harfleur et
Paul Bert à Fécamp sont entrés dans l’action mercredi 26 par des
matinées "collège mort" avec le soutien des parents
d’élèves.

A Dieppe autour du réseau du
collège Braque, des pétitions sont signées, les personnels se sont
réunis comme à Ariane à Vernon

Les collègues de Georges d’Amboise
à Gaillon ont décidé de se rendre le 27 novembre au Ministère et
rejoindre ainsi les collègues de la région parisienne, notamment le
92 et le 93 mais aussi des délégations d’établissements de
provinces mobilisées pour les mêmes raisons.

Les collèges Renoir à
Grand-Couronne et Branly à Grand-Quevilly sont en grève lundi 1er
décembre et appellent à un rassemblement à 14h devant le Rectorat,
suivi d’une AG à 15 h à la Halle aux Toiles.

Pour sortir de
cette logique de redéploiement des moyens, pour obtenir une carte de
l’éducation à la hauteur des besoins, la CGT, FO, la FSU, le SE
UNSA, le SGEN CFDT et SUD Education soutiennent les personnels en
grève et appellent tous les collègues qui le peuvent à rejoindre
ce rassemblement et à se réunir ensuite en Assemblé Générale
lundi à 15h à la Halle aux Toiles. Un préavis de grève est
déposé.

Une nouvelle intersyndicale se
réunira le mercredi 3 décembre