Vous êtes ici : Accueil > LUTTES SOLIDAIRES > RESF / SANS PAPIERS > RESF appelle à MANIFESTER MARDI 5 NOVEMBRE
Par : webmestre
Publié : 25 octobre 2013

RESF appelle à MANIFESTER MARDI 5 NOVEMBRE

Pour dire STOP à toutes les expulsions de jeunes scolarisés
Pour que Léonarda et sa famille puissent revenir en France
Pour que Khatchik puisse revenir suivre ses études en France
Pour la régularisation de tous les jeunes scolarisés et de leur famille
Contre la politique de Valls qui ressemble à celle de Sarkozy
Contre un président qui propose de séparer les enfants de leur famille

RESF appelle à MANIFESTER MARDI 5 NOVEMBRE
Place de l’Hôtel de ville à Rouen à 10h30

Léonarda et Katchik sont deux élèves dont l’expulsion a déclenché une vague de colère et de manifestations parmi la jeunesse lycéenne. Les conditions de l’arrestation de Léonarda, pendant une sortie scolaire, ont particulièrement choqué et ému. Katchik, lui, a subi plusieurs tentatives d’expulsion avant d’être mis dans un avion pour l’Arménie où il risque la prison parce qu’il n’a pas fait son service militaire. Toute sa famille vit en France.
La seule réponse de Hollande aux manifestations lycéennes a été de proposer que Léonarda, âgée de 15 ans, revienne seule en France ! Quant à Valls il a publié une circulaire qui interdit à la police de s’emparer des enfants et des jeunes sur les lieux de leur scolarité... sans interdire qu’ils soient arrêtés chez eux ou à la sortie d’un cinéma ou de chez leurs copains durant l’année scolaire. Quel courage pour un gouvernement dit « de gauche » !
Le gouvernement Hollande refuse d’abolir les lois qui réglementent le droit au séjour et d’asile créées par Sarkozy. Ces lois qui permettent qu’on expulse des familles qui vivent ici depuis plusieurs années, comme celle de Léonarda, et bien d’autres ! Ces lois qui entraînent l’expulsion et empêchent les enfants de suivre leur scolarité.
Le droit à l’éducation est un droit universel. Celui de vivre en famille, de vivre dignement avec un toit et un travail aussi. Alors il faut en finir avec cette politique qui transforme des collégien-nes, des lycéen-nes, des étudiant-es en parias parce qu’ils n’ont pas la bonne nationalité, pas les bons papiers, pas le bon lieu de naissance !
Le Réseau Education Sans Frontières appelle l’ensemble des organisations syndicales et politiques qui refusent qu’une partie de la jeunesse soit privée du droit à l’éducation à rejoindre le mouvement de protestation initié par la jeunesse lycéenne les 18 et 19 octobre. Faisons reculer le gouvernement et obtenons tous ensemble la régularisation de tous les jeunes majeurs scolarisés et de toutes les familles d’enfants scolarisés.
Pour tout contact : RESF Rouen – 06 68 63 20 05
resf76.rouen@orange.fr