Vous êtes ici : Accueil > CHAMP PROFESSIONNEL > PRECAIRES > Communiqué sur la titularisation des précaires
Par : webmestre
Publié : 6 juin 2013

Communiqué sur la titularisation des précaires

Pour le réemploi et la titularisation

de toutes et tous les précaires

 

Derrière les discours qui nous disent qu’il faut « refonder l’école », en ce qui concerne l’emploi les chiffres sont sans équivoque : plus de 170 000 agents non-titulaires travaillent au sein de l’Éducation nationale, ce qui en fait, de loin, le premier employeur de précaires

  • Plus de 70000 agents contractuels et vacataires (enseignant-e-s/administratifs) qui enchaînent au fil es années les contrats de travail au mépris du code du travail.
  • Plus de 55000 contrats aidés (CUI), embauchés pour 6 ou 10 mois puis remerciés sans avoir pu bénéficier de la moindre formation pourtant prévue par la loi.
  • Plus de 50 000 Assistant-e-s d’éducation (AED) travaillant à temps partiel.

Par ailleurs, les derniers projets ministériels ne se privent pas de créer de nouveaux précaires :

  • 500 assistant-e-s de prévention et sécurité (APS) pour des contrats de moins d’un an dans les cadres d’emploi des assistant-e-s d’éducation ;
  • 18 000 « emplois d’avenir professeurs » (6 000 par an) en CUI-CAE d’un an renouvelable trois fois ;

 

Tous ces postes correspondent à des besoins réels qui ne sont par ailleurs que partiellement couverts.

 

SUD EDUCATION REVENDIQUE UNE FORMATION ADEQUATE ET UNE TITULARISATION SANS CONDITION DE CES PERSONNELS PRECAIRES.