Vous êtes ici : Accueil > LUTTES SOLIDAIRES > RESF / SANS PAPIERS > expulsion à Sotteville : action DAL/RESF vendredi 29
Par : webmestre
Publié : 27 juin 2012

expulsion à Sotteville : action DAL/RESF vendredi 29

Vendredi 20h rv devant la mairie de Sotteville-lès-Rouen pour une action DAL/RESF : une famille d e 9 personnes sans abri, avec 2 enfants scolarisés au collège Jean Zay de Sotteville, expulsée de son logement suite destruction maison par mairie.

Il faut faire du bruit pour l’ouverture de Viva Cité : la réalité sociale est plus dure que le spectacle vivant.

Soyons nombreux : un toit c’est un droit !

TRACT DISRIBUE :

Vivacité
 : les arts de la rue...

et
les gens à la rue ?

Le
29 juin 2012

Vous
etes venus faire la fête à Vivacité avec vos enfants, vos ami(e)s.
Nous aussi
et nous avons tous bien raison. Tous les ans,
spectacles de qualité et ambiance conviviale sont au rendez-vous.

Ce
tract que nous vous distribuons ne veut certainement pas vous gâcher
la fête mais vous dire que malheureusement, ce plaisir simple, tout
le monde n’y a pas droit. Nous souhaitons vous alerter sur des
situations inhumaines, insupportables, du fait du manque
d’hébergement, de logement et d’une vraie politique sociale.

Deux
luttes en cours qui nous touchent de près :

Une
famille de neuf personnes dont une femme enceinte et deux enfants se
retrouvent à la rue. Cette famille de Sotteville ayant
deux enfants scolarisés sur la commune ne se voit proposer aucune
solution d’hébergement par le maire et ses services.

Le
centre d’hébergement de la Maladrerie (Rouen) qui accueillait douze
famille vient d’être fermé. Les familles ont été relogées mais
celles qui étaient sur une liste d’attente se retrouvent sans aucun
esppoir de logement.

Dans
l’agglomération de Rouen, tous les soirs, entre 40 et 70 personnes
restent sans solution d’hébergement après avoir fait le 115.

Les
structures en charge de l’hébergement d’urgence et de l’hébergement
sociale voient leurs budgets diminuer de telles sortes qu’elles ne
peuvent plus assumer leur rôle vis à vis des populations françaises
et étrangères placées dans des situations d’extrême précarité.

Les
lois existent pour répondre à cette urgence et ne sont pas
respectées.

Un
toit c’est un droit : réquisition des logements vides !

Le
changement, c’est tout de suite !

Droits
Au Logement

Réseau
Education Sans Frontières

Collectif
76 des salariés du social et médico-social

Collectif
de défense des libertés fondamentales

Documents joints